Bojan, de la base à l’artisanat d’art

3 Oct 2017

Engagé il y a 20 ans comme simple ouvrier, Bojan s’est immédiatement passionné pour la mosaïque, dans laquelle il excelle aujourd’hui.
7 Questions posées à cet amoureux du bel ouvrage.

Comment êtes-vous arrivé au métier de carreleur ? 
Débutant comme auxiliaire chez Pascal Stoppa, j’ai découvert un univers fascinant, où cohabitent la maîtrise technique et le sens du beau. J’ai rapidement demandé à apprendre le métier et la confiance entre nous s’est installée, dans une convergence d’esprit naturelle, à savoir la recherche de la perfection.

Qu’est-ce qui caractérise un bon mosaïste ? 
La réussite de notre travail réside dans une préparation propre, irréprochable, qui favorisera la pose. Avec les mosaïques, nous réalisons souvent des motifs qui nécessitent d’être méthodique et très minutieux pour assembler le « puzzle » en assurant une finition homogène de l’ensemble.

Et un bon carreleur ?
C’est la même logique, avec toutefois la tendance actuelle aux grands formats, plus lourds et délicats à manipuler. Le travail des joints est un art, dont dépendra le résultat final. On pense à tort que la matière fait tout. En réalité, c’est un ensemble de tâches mises bout à bout qui permettront d’atteindre un haut degré de facture.

A ce sujet, avez-vous un fournisseur de préférence ?
Pas véritablement. Il est vrai que certaines maisons italiennes sont passées maître dans l’art de la maîtrise de la céramique et autres pâtes de verre. Dans notre secteur, nous avons un choix immense, proposé par des fabricants prestigieux, créatifs, réputés dans le monde entier et distribué par des magasins partenaires de très bonne réputation.

Ce qui vous anime dans votre métier, au quotidien ?
La diversité des projets, surtout avec Pascal qui est souvent sollicité par une clientèle privée à la recherche d’un artisan assurant un travail dans les règles de l’art.
Pour moi, chaque mission est une découverte en couleur, en formes, dans des lieux d’habitat soignés où règne l’amour des belles choses.
Dans notre structure d’entreprise, pas de secrétaire, de technicien ou autre chauffeur c’est Pascal qui se rend chaque jour sur les différents chantiers, pour résoudre avec nous les difficultés rencontrées et faire les choix utiles. C’est un privilège d’avoir un patron impliqué, qui ne transige pas sur la qualité !

Une réalisation dont vous êtes fier ?
Nous avons posé une mosaïque or sur tout le bassin d’une piscine intérieur, dans une villa privée. Le résultat est extraordinaire !
Une fontaine également, installée au 6e étage d’un immeuble genevois. Outre l’étanchéité nécessairement parfaite, nous avons assemblé un motif mosaïque magnifique. Le composer a été un plaisir, le poser a été une progression fascinante, le résultat, une grande joie !

Un conseil à un jeune carreleur ?
Apprendre à travailler proprement avant tout. Ensuite, stimuler sa créativité dans la forme et la couleur, pour avoir la chance de trouver une entreprise où l’on considère le métier comme un art !

Fontaine installée au 6e étage d’un immeuble genevois

linkedin